Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Fin 30/11/17
mercredi 05 juillet 2017

Que deviennent les agrégateurs d’annonces immobilières ?

Que deviennent les agrégateurs d’annonces immobilières ?

Il fut un temps où les agrégateurs fleurissaient comme des champignons, indexant à tout-va les offres immobilières. Aujourd’hui, seuls deux acteurs continuent à dominer le marché, Trovit et Mitula, qui tirent leur épingle du jeu grâce des partenariats avec les portails. Comment fonctionnent-ils ? Quelle est leur valeur ajoutée pour les agents ?

Trovit.fr et Mitula.fr ont de nombreux points communs. Présents dans plusieurs dizaines de pays, les deux concurrents sont originaires d’Espagne. Ils se sont tous deux lancés en France en 2008 avec la même mission : agréger les petites annonces (immobilières notamment) dispersées aux quatre coins du web, afin de proposer une offre aussi exhaustive que possible aux internautes. Ce sont donc des « méta-moteurs » qui brassent des quantités astronomiques d’annonces immobilières : 12 millions pour Trovit sur le marché français dont 8 millions d’annonces uniques ; 10,9 millions au total Mitula. Reste que les agents immobiliers les connaissent peu voire pas. Et pour cause, ils n’ont pas affaire directement à eux. ʺNous ne cherchons pas particulièrement à avoir une notoriété. Notre objectif est d’apporter un complément de leads qualitatifs aux portails. Il s’agit soit d’internautes un peu perdus sur Internet, soit des personnes en fin de parcours qui ont une idée très précise du bien qu’elles recherchentʺ, explique Cécile Baux, Head of Sales chez Mitula. Le rôle des agrégateurs n’est donc pas de remplacer les sites d’annonces immobilières, puisque ce sont leurs clients, mais de leur apporter du trafic « chaud » supplémentaire.

Acheter de l’audience qualifiée

Si un site d’annonces a des lacunes pour fournir des contacts à ses clients acheteurs ou locataires sur une ville en particulier, nous l’aidons à chercher plus de volumeʺ, illustre Amandine Raffard, Country Manager France de Trovit. Autrement dit, les agrégateurs permettent de combler ponctuellement les points faibles des portails, lorsqu’ils ne parviennent pas à capter suffisamment de contacts pour une annonce. Cet enjeu est crucial pour SeLoger et consorts, qui jouent désormais leur légitimité sur la transparence et le retour sur investissement promis aux agents. ʺUn agrégateur est avant tout un outil de performanceʺ, résume Javier Ortiz, Directeur du Développement de Mitula. D’ailleurs, les principaux portails immobiliers français travaillent tous avec Mitula et/ou Trovit. Sauf LeBonCoin… qui n’a sans doute pas besoin d’audience en plus. ʺDès lors que plusieurs annonces sont indexées pour le même bien, c’est la plus complète qui aura la prioritéʺ, explique Amandine Raffard. Une raison de plus de soigner la rédaction de ses annonces puisque, par ricochet, les agrégateurs permettent de capter des typologies de prospects différentes de celles qui vont spontanément sur les portails. 

Et les autres…

Ces dernières années, de nombreux méta-moteurs ont tenté leur chance, avec un modèle un peu différent. C’est le cas par exemple d’InspectImmo.com créé en 2015.  Contrairement à Trovit et Mitula qui n’indexent que les annonces des portails avec qui ils sont partenaires, ces méta-moteurs « aspiraient » automatiquement les offres directement depuis les sites web des agences immobilières, sans forcément avoir leur consentement. Une pratique certes légale et courante (c’est le principe même de Google), mais qui ne faisait pas l’unanimité. ʺCertains agents craignaient que leur image soit entachée car ils n’avaient pas le contrôle de la publicité affichée autour de leur annonceʺ, explique Stéphane Godiard, fondateur d’InspectImmo. Sans compter que ces agrégateurs avaient parfois du mal à rafraîchir les annonces, laissant en ligne des biens déjà vendus ou loués. Aujourd’hui, la majorité de ces sites ont disparu ou se sont repositionnés. InspectImmo a pris le parti de se transformer en portail immobilier gratuit pour les professionnels. Quant à Pikadom.fr, créé en 2010, il n’a semble-t-il pas tenu le choc face au duopole Trovit et Mitula… 

Par Gaëlle Fillion
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Envisite
Bannière publicité AVAL
Les fiches annuaires correspondantes
Mitula
Mitula est un moteur de recherche pour trouver et déposer des biens immobiliers en france et à l'international.
Zilek
Gérez vos offres grâce à l'interface d'administration de Zilek, présentez en visuel vos logements et synchronisez vos offres avec celles de votre agence immo.
Pikadom
Pikadom référence les annonces immobilières de ses sites partenaires et offre une audience qualifiée pour les particuliers en recherche de location ou vente.
Le Site du Particulier
Le Site du Particulier retrouvez en ligne toutes les offres logements à vendre à louer.