Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Jusqu'au 13/06/18
mercredi 06 septembre 2017

3 min avec François Davy, Foncia

3 min avec François Davy, Foncia

Un an après avoir été racheté 1,833 milliard d’euros par le fonds suisse Partners Group, Foncia coule des jours heureux. Spécialisé dans l’administration de biens et la transaction immobilière, le groupe multiplie les initiatives et les partenariats pour faire progresser son activité. Son objectif : atteindre le milliard d’euros de revenus d’ici 2019.

Chez Foncia, les chiffres donnent vite le tournis… 8500 collaborateurs, 1,2 millions de biens en copropriétés gérés, 70 acquisitions de cabinets d’administrations de biens entre 2012 et 2016… Le géant, qui a été revendu 1,8333 milliard d’euros par la société Eurazeo et le fonds britannique Bridgepoint, tourne ainsi à plein régime. Si bien qu’il multiplie les initiatives, notamment digitales.

Avant l’été, Foncia a par exemple dévoilé un service de modélisation en 3D permettant aux acquéreurs de visiter virtuellement un bien immobilier. Quelques jours après, le groupe a annoncé un partenariat avec la communauté de décorateurs et d’architectes Hubstairs pour l’aménagement intérieur de biens. Plus récemment, c’est avec Studapart, qui développe un service de logement en marque blanche pour les écoles et les universités, que l’administrateur de biens a souhaité avancer.

Comment Foncia, qui s’est toujours développé à grands coups d’opérations de croissance externe, évolue-t-il ? Quelle croissance vise-t-il pour 2017 ? A quelles innovations technologiques le groupe, qui s’intéresse de plus en plus aux start-up, sera-t-il attentif ces prochains mois ? Les réponses de François Davy, président de Foncia.

Par Aurélie Tachot et Olivia Schmoll
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur