Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Debut 21/02/2016
lundi 20 mars 2017

En 2017, Safti squattera nos écrans TV !

En 2017, Safti squattera nos écrans TV !

Safti n’est pas prêt de se faire oublier. Cette année, le réseau de mandataires immobiliers multipliera les opérations de communication sur TF1, M6 et BFMTV afin d’asseoir sa notoriété. Son objectif est double : gagner la confiance du grand public et atteindre les 1500 conseillers d’ici la fin de l’année.

Fin 2014, Safti profitait d’une levée de fonds de 3 millions d’euros, dans le cadre de son transfert sur le marché Alternext, pour travailler sur sa notoriété. Deux ans et demi plus tard, le réseau toulousain, qui s’est engouffré dans la même mouvance que Capifrance, I@D et OptimHome, récolte les fruits de son travail. "D’après une étude que nous avons commandée à l’IFOP, Safti est le réseau de mandataires qui a la plus forte notoriété en France", se réjouit Gabriel Pacheco, PDG de Safti. Pour parvenir à ce résultat, la marque a multiplié les campagnes de communication ces deux dernières années. Safti a notamment parrainé le premier prime-time de l’émission « Chasseurs d’Appart », diffusée sur M6, en janvier dernier. Un format rassemblant 3,3 millions de téléspectateurs qui n’a pas été choisi au hasard. L’une de ses conseillères, basée dans l’Essonne, participait justement à cette émission. Et elle l’a remportée ! Cette année, pour continuer à asseoir sa notoriété auprès du grand public, le réseau de mandataires devrait s’appuyer sur les mêmes ingrédients. "Nous prévoyons de nouveau de parrainer, à partir du mois d’avril, la mini-série "Nos chers voisins" mais aussi l'émission « C’est Canteloup » sur TF1. En parallèle, nous serons très présents sur BFMTV", détaille-t-il.

La visite virtuelle en ligne de mire

Grâce à ces campagnes TV, Safti espère également gagner les faveurs des candidats cherchant à rejoindre un réseau de mandataires. Notamment les profils de commerciaux expérimentés ou d’ex-négociateurs immobiliers. "Aujourd’hui, nous dénombrons 1300 agents mandataires, répartis dans toute la France. D’ici la fin de l’année, nous aimerions atteindre les 1500", explique Gabriel Pacheco. Pour attirer de nouveaux mandataires, le réseau compte miser sur les outils. C’est dans cet objectif qu’il a récemment lancé la solution d’estimation en ligne « Bien Estimer », susceptible d’aider les professionnels comme les particuliers à élaborer une fourchette de prix, ainsi qu’un outil de prise de RDV téléphonique auprès des propriétaires vendeurs. Comme ses concurrents, le réseau de mandataires s’intéresse enfin aux nouvelles technologies. Mais elles ne sont pas une priorité. "Nous regardons de près les outils de 3D et de visite virtuelle, que nous proposerons d’ici le deuxième semestre et qui permettront à nos conseillers de valoriser nos mandats exclusifs ou des biens vides. Pour autant, nous pensons que d’autres offres comme la remontée hebdomadaire de nos annonces faisant l’objet d’un mandat exclusif en tête de liste du Bon Coin sont plus susceptibles d’aider nos conseillers à réaliser des transactions", estime le PDG.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Sur le même sujet