Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Debut 21/02/2016
mardi 30 août 2016

Foncia se lance dans la bataille des services

Foncia se lance dans la bataille des services

Face à l’überisation galopante, l’avenir du métier d’agent immobilier dépendra de la capacité des professionnels à apporter de la valeur ajoutée à leurs clients, y compris au-delà du spectre strictement immobilier. Solutions de mobilité ou services à la personne : Foncia muscle sa stratégie d’expérience client avec plusieurs nouveaux services inédits dans l’immobilier.

Depuis qu’elle a placé le numérique au cœur de sa stratégie d’entreprise, Foncia ne cesse d’expérimenter des nouvelles pratiques liées à l’économie collaborative. La devise en interne : « Test and Learn ». En somme, l’entreprise identifie des innovations prometteuses auprès de l’immense creuset de start-up, tâte le terrain dans des agences pilotes – et attend de voir ce que cela donne… Après avoir renforcé l’offre de services proposée à ses clients vendeurs (via MyPhotoAgency pour des photos immobilières professionnelles ou l’application HomeByMe pour les modélisations 3D), Foncia entend chouchouter ses clients et prospects au sens large. Depuis quelques mois, par exemple, tout internaute qui visite le site Foncia.com peut accéder à une plateforme de services développée en marque blanche par la start-up Ariase, permettant de tester l’éligibilité d’un logement à la fibre optique, de commander du matériel de déménagement (cartons, etc.)  ou de comparer le prix des abonnements gaz et électricité.

Entremetteur de services

Au début de l’été  Foncia annonçait un autre partenariat original avec Sereale, une start-up grenobloise qui permet à un particulier de faire appel à un autre particulier, rémunéré en échange d’un coup de main ponctuel  - la transaction étant sécurisée dans un cadre légal. « Pour installer une cuisine ou mettre en route un PC, par exemple » explique Arnaud Viallaneix, Directeur Marketing et Digital de Foncia. Le deal : apporter une visibilité complémentaire et des prospects qualifiés à la start-up en échange d’une solution originale et opérationnelle pour les clients Foncia (en Ile-de-France et en région lyonnaise pour l’instant).

Economie du partage

Depuis son site web, Foncia propose également à ses clients de trouver une voiture en quelques clics pour faciliter un déplacement. A travers un partenariat avec la start-up belge Ubeeqo (récemment rachetée par Europcar), l’internaute peut ainsi commander un véhicule de location traditionnel, un taxi ou un VTC, ou une voiture libre-service en autopartage. « Ces partenariats ne sont pas liés à notre cœur de métier. Ils répondent à des besoins secondaires voire tertiaires de nos clients…mais c’est une manière de nous différencier et de dépoussiérer notre image » observe Foncia. Dans un autre registre, Nexity a aussi enrichi son offre de services digitaux en lançant récemment une plateforme dématérialisée de gestion locative, qui propose aux propriétaires bailleurs allergiques aux agences de déléguer la gestion de leur bien 100 % en ligne pour moins de 20 euros par mois.  Et si la meilleure façon de lutter contre le « PAP » était justement de l’apprivoiser grâce à des services innovants ? C’est en tout cas la tactique que semblent désormais  privilégier les géants de l’immobilier pour gagner en parts de marché. 

Par Gaëlle Fillion
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Sur le même sujet