Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Jusqu'au 13/06/18
mardi 12 septembre 2017

L’agence sans commission Proprioo lève 1 million d’euros

L’agence sans commission Proprioo lève 1 million d’euros

Les nouveaux modèles d’agences immobilières commencent à intéresser les investisseurs ! La preuve avec Proprioo qui, moins d’un an après son lancement, vient de finaliser un tour de table d’un montant d’1 million d’euros auprès de Kima Ventures et de Global Founders Capital. Et ce avec un argument fort : celui de privilégier une rémunération fixe au forfait, plutôt qu’une commission calculée sur le prix de vente d’un bien.

Les honoraires d’agences appartiennent-ils bientôt au passé ? Ces dernières années ont vu apparaître l’émergence de nouveaux modèles économiques du côté des agences. En février, Comm’il vous plaira suscitait la curiosité des professionnels de l’immobilier en annonçant qu’elle laissait ses clients fixer le montant de la commission de leur agent. En cette rentrée, c’est l’agence Proprioo qui devrait faire parler d’elle. Déjà parce qu’elle vient de boucler une première levée de fonds d’1 million d’euros auprès de deux structures de renom (Kima Ventures, pilotée par Xavier Niel, et Global Founders Capital), seulement neuf mois après son lancement. Ensuite parce que son modèle repose sur un système encore peu répandu : à l’inverse des agences « classiques », Proprioo ne prend aucune commission sur le prix de vente d’un bien. Elle se rémunère via un forfait fixe de 990 euros, quels que soient la taille et le prix du bien vendu. ʺLes honoraires des agences traditionnelles, qui représentent entre 5 et 10 % du prix final d’un bien, sont trop élevés au vu des services qui y sont associés, devenus obsolètes. Chez Proprioo, nous avons donc privilégié un forfait fixe, d’autant qu’aujourd’hui, 95 % des acquéreurs trouvent leur appartement sur Internet. Ce n’est plus le réseau de l’agent immobilier qui fait la différenceʺ, estime Simon Primack, co-fondateur de Proprioo, à la tête d’un portefeuille d’environ 70 biens en Ile-de-France, soit 30 millions d’euros.

Une vente représente 5 heures de travail 

Le service que Proprioo propose est quasiment similaire à celui de ses concurrents : l’agence accompagne ses clients depuis la phase d’évaluation jusqu’à la signature chez le notaire. La seule différence, c’est qu’elle ne mène pas les visites de biens (c’est une option payante). Elle réalise ainsi d’importantes économies. ʺEn moyenne, une vente nécessite 34 heures de travail, dont deux tiers attribuées aux visites. Or, les vendeurs sont tout à fait capables de mener cette étape en toute autonomie... Avec ce fonctionnement, notre objectif est de ramener ces 34 heures à 4 ou 5 heures seulementʺ, explique Simon Primack. A noter que Proprioo, qui ne dispose donc d’aucune agence physique, se différencie également par les outils digitaux qu’elle a embarqué tout au long du processus de vente, dont un algorithme de machine learning permettant de faire matcher la recherche d’un acquéreur avec l’annonce d’un bien, et donc de gagner, là aussi, un temps précieux. Grâce à ce tour de table, l’agence, qui espère finaliser 100 transactions par mois d’ici la fin de l’année, va pouvoir passer à la vitesse supérieure. En plus de recruter une dizaine de personnes (ingénieurs, commerciaux, marketeux…), elle prévoit de compléter sa couverture en Ile-de-France puis, courant 2018, de se déployer dans d’autres grandes villes hexagonales. ʺNotre priorité va aussi être de mener des actions marketing afin de consolider notre portefeuille d’acheteurs potentielsʺ, conclut-il.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur