Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Jusqu'au 13/06/18
vendredi 31 mars 2017

"Nous venons de passer le cap des 200 agences signées", Cyril Parmentier, Stéphane Plaza Immobilier

Nous venons de passer le cap des 200 agences signées, Cyril Parmentier, Stéphane Plaza Immobilier

La cote de Stéphane Plaza ne fléchit pas ! Lancé il y a presque deux ans, son réseau d’agences immobilières attire un nombre croissant de franchisés : environ 150 à 200 par mois. Un succès qui repose sur l’image de marque de l’animateur de M6, mais aussi sur l’importance que la franchise accorde aux outils digitaux, d’après Cyril Parmentier, responsable du développement du réseau.

Comment le réseau progresse-t-il ?

La progression du réseau s’inscrit dans l’objectif que nous nous étions fixés lors de notre lancement en mai 2015 : celui de signer 10 contrats par mois. En 2016, nous en avons signé 107, ce qui porte à 204 le nombre total de contrats signés. Ce chiffre devrait rapidement augmenter puisqu’à l’occasion du salon Franchise Expo, nous avons noué des contacts avec plus de 100 candidats ayant un projet d’ouverture. Désormais, le réseau dénombre donc 153 agences réparties partout en France. En 2016, ces agences ont dégagé un chiffre d’affaires annuel moyen de 350 000 euros.

Le profil des franchisés évolue-t-il ?

Non, il reste le même. Les candidats rejoignant le réseau sont des agents immobiliers indépendants déjà installés, des conseillers immobiliers souhaitant se mettre à leur compte ou des cadres en reconversion professionnelle. La tendance que nous remarquons, c’est que de nombreux candidats, qui étaient jusqu’ici sceptiques quant à la pérennité du réseau, reviennent nous voir. Ils craignaient que le réseau ne soit qu’un effet de mode. Maintenant qu’ils voient des agences s’implanter, ils sont rassurés. Nous devrions donc atteindre notre objectif : signer 500 contrats de franchise d’ici 2020.

L’image de marque de Stéphane Plaza reste donc « bankable »…

Stéphane Plaza n’est plus le seul à porter les valeurs d’honnêteté, d’écoute et de confiance du réseau. Ce sont désormais ses ambassadeurs – les franchisés – qui la portent localement. Une récente enquête de BVA place le réseau Stéphane Plaza Immobilier à la première place des marques immobilières bienveillantes en 2017, devant Le Bon Coin et SeLoger. C’est la preuve que nos professionnels du terrain se sont appropriés « l’esprit Plaza » et que notre approche est en adéquation avec les attentes et les nouveaux modes de consommation.

Depuis votre lancement, un accent important a été mis sur les outils digitaux. Comment cette approche se confirmera-t-elle en 2017 ?

Pour promouvoir les biens, nos franchisés s’appuient sur des outils de photographie professionnelle, de visite virtuelle, d’home staging virtuel… Afin de soigner notre relation client, nous avons récemment lancé une application mobile, qui nous permet d’être directement dans la poche de nos clients. Dans quelques semaines, nous travaillerons également de manière collaborative sur la plateforme « Workplace by Facebook ». Nous devrions y mener de nombreux tests, notamment en matière d’outils. Nous espérons y fédérer notre communauté de franchisés, mais aussi de prestataires.

Vos formations vont-elles s’enrichir de nouveaux formats pédagogiques ?

Oui ! Jusqu’ici, nos formations démarraient avec des modules d’e-learning, qui permettaient aux futurs franchisés d’apprendre le métier. Depuis quelques jours, nous leur proposons également de tester leurs connaissances via un serious game, qui place les joueurs dans l’univers graphique d’une agence Stéphane Plaza Immobilier. Cela nous permet d’apprécier la future implication d’un franchisé, avant d’approfondir à l’occasion des formations en présentiel. Ce serious game représente un gros investissement pour nous, mais il nous semble nécessaire dans la réussite de nos franchisés.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur