Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Jusqu'au 13/06/18
mardi 31 octobre 2017

Paroles d’agents : " Auparavant aiguilleuse du ciel, je me suis reconvertie dans l’immobilier ", Véronique Prest, Capifrance

Paroles d’agents :  Auparavant aiguilleuse du ciel, je me suis reconvertie dans l’immobilier , Véronique Prest, Capifrance

Le secteur de l’immobilier est propice aux reconversions professionnelles. Véronique Prest en est un parfait exemple : après avoir travaillé en tant que militaire dans le contrôle aérien, la toulousaine a rejoint le réseau de mandataires Capifrance en tant que conseillère en immobilier puis coach. Un parcours atypique qu’elle retrace avec passion.

De l’armée de l’air au réseau de mandataire, il n’y a pas qu’un pas… Et pourtant, Véronique Prest a décidé de le franchir. Après avoir occupé un poste d’aiguilleur du ciel pendant 28 ans, la toulousaine diplômée de l’Ecole nationale de l’aviation civile a fait volte-face. ʺEn suivant la construction de ma maison, j’ai senti quelque chose vibrer en moi. En 2008, j’ai pris la décision de me reconvertir. J’ai alors intégré une première agence immobilière, puis une secondeʺ, raconte-t-elle. Si ces deux premières expériences dans l’immobilier ont permis à Véronique Prest de se confronter aux problématiques du terrain, elles n’ont toutefois pas suffi à la former au métier d’agent immobilier. ʺL’inconvénient des petites agences locales, c’est que l’offre en matière de formations est souvent pauvre. Moi qui ai toujours été habituée à me former, ce problème, conjugué au fait qu’on disposait de moyens limités pour diffuser nos annonces, est devenu une frustration. J’ai alors décidé de me tourner vers les réseaux de mandatairesʺ, explique-t-elle.

Une semaine de formation

Pendant 15 jours, Véronique Prest a étudié les offres des différents réseaux du marché. ʺCapifrance était, avec OptimHome, le réseau qui proposait les prestations de suivi les plus variées. Je me suis rendue aux réunions d’information de ces deux enseignes. Le courant est de suite passé avec l’intervenant de Capifrance et j’ai d’emblée apprécié l’ambiance familiale qui y régnaitʺ, se souvient-elle. Une semaine de formation au sein du siège de Capifrance, à Pérols, a confirmé cette première impression. ʺJ’ai senti que l’enseigne était solide et capable de tenir le coup face aux aléas du marché. Malgré la taille du groupe, je me suis également senti comme dans une grande famille.ʺ A l’occasion de cette semaine de formation début 2011, la conseillère en immobilier a pu approfondir ses compétences juridiques, informatiques (découverte du logiciel de transaction du réseau) et technico-commerciales. Un bagage « de base » qu’elle consolide régulièrement avec des formations courtes sur des thématiques plus précises relatives à l’estimation de biens, le home staging, l’urbanisme, la vente de programmes neufs, de fonds de commerce, le viager…

« Indépendante, mais pas seule »

Aujourd’hui, Véronique Prest apprécie de pouvoir investir les moyens qu’elle juge nécessaire pour valoriser son portefeuille d’une dizaine de biens. ʺMes frais fonctionnels étant réduits, je peux injecter davantage d’argent dans la publicité, notamment au sein des portails Lux-Résidence et Belles Demeuresʺ, se réjouit-elle. Les réunions organisées à l’échelle de son territoire lui permettent, par ailleurs, de maintenir un lien avec les autres conseillers Capifrance. ʺFinalement, je suis indépendante mais jamais seuleʺ, résume-t-elle. Enfin, les formations suivies via le réseau l’ont tellement aidé dans sa reconversion qu’elle a décidé, à son tour, de devenir coach. Désormais, elle recrute, à l’échelle de trois départements (la Haute-Garonne, l’Ariège et le Tarn-et-Garonne), les futurs conseillers. Elle les accompagne également dans le cadre de leurs parcours de formations. ʺNous rencontrons toujours beaucoup de personnes lors des réunions d’informations. Mais généralement, seules deux ou trois ont véritablement le profil pour rejoindre le réseauʺ, confie-t-elle.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur