Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Debut 21/02/2016
mercredi 16 septembre 2015

Solvimo continue d’investir sur Facebook

Solvimo continue d’investir sur Facebook

Côté fonctionnalités, les pages Facebook de certains réseaux n’ont désormais plus rien à envier au site web corporate de leur enseigne. Après Century 21, Solvimo vient de développer à son tour un moteur de recherche de biens intégré à sa page Facebook nationale. Cette application est également déclinée sur les pages locales de ses agences.

« Solvimo Recherche »

Au-delà des enjeux d’image, d’e-reputation et de référencement pour les agences, Facebook  - qui invitait initialement à des échanges "amicaux et conviviaux" -  semble se muter en véritable outil de business.  "Nous constatons que nos agents reçoivent régulièrement des questions de prospects relatives à leur recherche immobilière via la fenêtre « message privé » de Facebook" confirme Olivier Alonso, Président et Fondateur du réseau Solvimo. D’où l’idée de leur permettre de rechercher eux-mêmes les biens disponibles, directement depuis ce réseau social, sans passer par le site web. "C’est un vecteur de contact supplémentaire –qui certes ne remplace pas les autres médias – mais permet d’instaurer un rapport plus direct. Sur Facebook, les internautes sont plus désinhibés" constate Solvimo. Il y a quelques années, ce réseau avait pris le parti de doter chacune de ses 140 agences franchisées de leur propre mini-site et d’une page Facebook locale, en parallèle des outils web de la marque au niveau national.  

Customisation des pages

Le moteur de recherche développé par Solvimo est en réalité une application accessible non pas sur le « mur » Facebook, mais sous forme d’onglet incrusté aux pages locales et nationale de l’enseigne.  Century 21 avait également fait ce choix pour son écosystème Facebook, en intégrant d’ailleurs d’autres fonctionnalités, comme la localisation d’une agence sur une carte interactive ou un pavé recrutement.  Sur ses pages Facebook, Solvimo a par ailleurs décidé de décliner une application "avis", pour permettre aux internautes de consulter les notes attribuées à ses franchisés. "Les tranches d’âge ont beaucoup évolué sur ce réseau social. Tandis que les 18-24 ans ne représentent que 9 % des personnes qui suivent notre page Solvimo France, 58% ont entre 25 et 44 ans. C’est très bon pour nous, car c’est notre cœur de cible" conclut Olivier Alonso. 

Par Gaëlle Fillion
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Sur le même sujet