Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Jusqu'au 13/06/18
vendredi 24 mars 2017

Square Habitat s'équipe de lunettes connectées

Square Habitat s'équipe de lunettes connectées

Les nouvelles technologies trouvent de mieux en mieux leur place dans la sphère de l’immobilier ! Pour lever les contraintes liées aux visites physiques, Square Habitat Bretagne a décidé de projeter les acheteurs potentiels dans le virtuel, grâce à des lunettes connectées. Une approche qui a récemment été complétée par un service de home staging virtuel.

Embouteillages, difficultés de stationnement, agendas chargés… Les contraintes liées aux visites sont nombreuses. Pour faciliter la vie de ses clients, Square Habitat a trouvé la parade : s’équiper de lunettes connectées afin de proposer des visites virtuelles. "Cette décision a d’abord été motivée pour éviter les contraintes liées à nos implantations dans les centres villes", raconte Laurent Schmitt, directeur de Square Habitat Bretagne. Mais au final, les avantages offerts vont au-delà de ça. "Les lunettes connectées nous permettent de faire visiter des biens dans de bonnes conditions, y compris en hiver lorsque la nuit tombe vite et d’organiser des visites sans déranger les propriétaires lorsque le logement est habité", ajoute-t-il. Pour offrir ce service à leurs clients, il suffit aux agents immobiliers de réaliser des clichés à 360° du bien, avec un appareil dédié posé sur un trépied. "L’avantage, c’est qu’on peut retranscrire une visite physique, en réalisant un premier cliché dans la rue, puis dans les parties communes, puis dans chaque pièce du logement", explique-t-il. Un logiciel de montage prend ensuite le relai et génère une visite virtuelle, transmissible via un lien URL. La particularité de cette approche, c’est qu’elle n’exclut pas l’agent immobilier lorsque les potentiels acquéreurs sont en situation de visite virtuelle. "Nous pouvons la suivre leur visite depuis un ordinateur et faire nos commentaires, à mesure que nos clients tournent la tête et découvrent les pièces", indique-t-il.

Du home staging pour les biens anciens

Sur 43 agences immobilières implantées en Bretagne, 5 s’appuient sur la visite virtuelle. Contrairement aux autres enseignes, Square Habitat ne réserve pas cette technologie qu’aux biens faisant l’objet de mandats exclusifs. "Pour bénéficier de ce service, je verse un abonnement mensuel à l’agence 2VR. Le coût est donc le même, que je réalise une ou cinq visites virtuelles", confie Laurent Schmitt. Si le directeur ne se donne aucune limite, c’est que ce service peut lui rapporter gros. "C’est un argument commercial : il nous permet de capter davantage de mandats exclusifs", précise-t-il. Pour continuer sur cette lancée, Square Habitat s’est récemment équipé de l’outil de home staging virtuel de la société Rhinov. "Nous considérons cette technologie comme un accélérateur de vente, qui nous permet de rendre le potentiel d’un bien qui est « dans son jus ». C’est une alternative au fait de faire engager des dépenses de travaux aux propriétaires vendeurs", estime-t-il. Etant donné l’investissement – plus important que pour une visite virtuelle – ce service de valorisation n’est réservé qu’à certains biens faisant l’objet d’une exclusivité. Sensible aux nouvelles technologies qui émergent dans le secteur de l’immobilier, Square Habitat reste néanmoins pragmatique quant à leur utilisation. Le réseau privilégie la simplicité d’utilisation pour ses agents immobiliers. "Nous n’irons pas vers la vidéo immobilière, qui ne nécessite ni le même équipement, ni le même degré d’expertise. Si nous nous lancions, nous ne pourrions pas le faire seuls", conclut-il.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Sur le même sujet