Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Fin 30/11/17
mercredi 15 novembre 2017

Propriétés le Figaro s’envole et vise l’international

Propriétés le Figaro s’envole et vise l’international

Suite à son repositionnement au printemps 2016, le portail immobilier Propriétés Le Figaro, ex-Propriétés de France, a vu son audience et son volume d’annonces progresser significativement. Prochain gros chantier pour 2018 : décliner son offre à l’international pour viser les acheteurs mais aussi les agents basés à l’étrangers. 

A l’origine, Propriétés de France ciblait les biens dont le prix était affiché à plus d’un million d’euros en Ile-de-France et à plus de 800 000 euros en Province - soit environ 4 % du marché immobilier, selon Guillaume Teilhard de Chardin, DGA du groupe Figaro Classifieds. En avril 2016, le groupe prend le parti de rebaptiser son site Propriétés Le Figaro et d’abaisser sa barrière à l’entrée, avec un seuil à 500 000 euros, visant ainsi 15 % des biens sur le marché. Résultat 18 mois plus tard : le portail annonce une audience de 632 000 visites mensuelles (logiquement) en progression de 32 % sur un an. Et un volume d’annonces qui a plus que doublé pour s’établir à 25 400 offres en septembre 2017. ʺNous sommes passés de l’immobilier de luxe à l’immobilier haut de gammeʺ, résume Guillaume Teilhard de Chardin, arrivant ainsi sur le même créneau que son concurrent Belles Demeures, du groupe SeLoger. Hors de question, pour autant, de badiner avec la qualité. ʺNous avons conservé une charte éditoriale très stricte pour les annonces. On se réserve le droit de refuser des offres qui ne correspondent pas au positionnement… ce qui arrive tous les joursʺ, assure le dirigeant. Autrement dit, un bien cher mais laid n’a pas sa place sur ce portail, qui tient à son image. ʺNous savons aussi faire des exceptions à l’inverse. Un joli manoir à moins de 500 000 euros peut être publiéʺ ajoute-t-il.

Plus de synergies éditoriales avec Le Figaro

Désormais accolée à l’URL du Figaro (proprietes.lefigaro.fr), le portail a pu bénéficier d’un transfert d’audience des lecteurs CSP ++ du site du quotidien. Il a également renforcé sa visibilité dans les espaces éditoriaux du groupe de presse. On aperçoit par exemple des box d’annonces « aspirationnelles » subtilement intégrées dans la rubrique immobilier du site web du Figaro Economie… Une partie des annonces web est par ailleurs reprise dans le magazine papier bimensuel également baptisé Propriétés Le Figaro, diffusé en kiosque, mais aussi dans les golfs ou dans les hôtels. Un levier d’image pour les agences. Courant 2018, Propriété Le Figaro entend d’ailleurs refondre à nouveau son site pour enrichir l’éditorial en exploitant mieux les quelques 50 pages d’articles issus de ce magazine, qui cohabitent avec plusieurs centaines de pages d’annonces.

Sur le terrain de Green-Acres ?

Mais la grosse nouveauté pour Propriétés Le Figaro, c’est surtout l’internationalisation. La version anglophone du site existait déjà, sur l’adresse properties.lefigaro.com. ʺSur nos 25000 offres, 1500 annonces concernent déjà des biens hors des frontières, essentiellement dans le périmètre immédiat de la France. Et 30 % de notre trafic provient de l’étrangerʺ explique le DGA. Mais le site avait jusque-là des filtres par pays, mais pas un véritable moteur de recherche international. C’est désormais le cas depuis octobre dernier. Pour 2018, le portail va décliner son site avec des « landing pages » dédiées par pays et lancer l’offensive commerciale à l’international. L’objectif n’est pas seulement de diffuser plus d’annonces étrangères sur le site français. ʺNous allons aussi aller chercher des majors haut de gamme à l’étranger pour vendre leurs biens dans leur propre paysʺ, conclut Guillaume Teilhard de Chardin. 

Par Gaëlle Fillion
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Sur le même sujet
Bannière publicité Prévisite
Bannière publicité Simply Move
Les fiches annuaires correspondantes
Reva.ai
Augmentez votre business immo en recrutant votre assistant immobilier virtuel avec Reva.ai ; une intelligence artificielle au service de la qualification de vos prospects.
Homega
Gérez votre vie locative depuis votre salon ou depuis l’autre bout du monde comme si vous étiez sur place de manière efficace et économique
BureauxLocaux.com
Tout l'immobilier d'entreprise : bureaux, commerces, entrepôts.
Solen
Solen est une technologie permettant de calculer et simuler le potentiel de luminosité naturelle et l'ensoleillement direct d'un bien immobilier.
WebMy3D
WebMy3D : Numérisez vos biens immobiliers en visite virtuelle 3D pour une commercialisation 3.0