Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Debut 21/02/2016
jeudi 09 février 2017

3 min avec Stéphane Scarella, FF2i

3 min avec Stéphane Scarella, FF2i

En janvier 2016, Stéphane Scarella prenait ses fonctions de président au sein de la FF2i et succédait ainsi à Hervé de Kermadec. Un an après, le directeur délégué Immobilier de Figaro Classifieds poursuit les objectifs de modernité qu’il s’est fixés et dévoile, en tant qu’observateur du marché, les tendances qu’il voit émerger dans la sphère de l’immobilier.

Faire rimer immobilier avec innovation : tel est le rôle de Stéphane Scarella, président de la Fédération française de l’Internet immobilier. En multipliant les événements à destination de ses 200 adhérents (conférences, colloques, déjeuners, voyages d’études…), le directeur délégué immobilier de Figaro Classifieds contribue à donner davantage de visibilité à sa fédération, qui se veut le lieu de rencontres des acteurs de l’Internet et des professionnels de l’immobilier français comme étrangers.

Alors que la profession immobilière est relativement segmentée selon son domaine de spécialisation (la transaction, la promotion, l’administration de biens…), l’un des enjeux de la FF2i est de fédérer une communauté autour de la thématique de la digitalisation, à partir de laquelle les innovations voient le jour (la géolocalisation, la visite virtuelle, la 3D…). Un sujet transverse qui permet aux adhérents de prendre du recul vis-à-vis des évolutions qu’ils vivent et de mieux entrevoir leur métier de demain.

Quels seront les temps forts de la FF2i en 2017 ? Parmi les innovations qui impactent continuellement le secteur de l’immobilier, lesquelles devraient faire parler d’elles cette année ? La visite virtuelle, véritable star du dernier salon RENT, va-t-elle laisser sa place à une autre évolution technologique ? Les réponses, en images, de Stéphane Scarella, président de la FF2i.

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur