Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Jusqu'au 13/06/18
vendredi 25 août 2017

Les compétences de l'agent immobilier de demain

Les compétences de l'agent immobilier de demain

Evolution des technologies numériques, durcissement des réglementations juridiques, course à l’immédiateté… Le métier d’agent immobilier est impacté par de nombreuses tendances qui le force à se réinventer. Quelles compétences les professionnels devront-ils développer à l’avenir pour embrasser tous ces changements ? Eléments de réponse.

Une solide culture digitale

A l’heure où la recherche immobilière se joue avant tout sur le web, l’agent de demain devra non seulement être en veille sur les outils de communication actuels, mais aussi avant-gardiste quant à leur utilisation. Il devra être capable de rédiger des contenus de qualité pour booster le référencement du site web de son agence, animer sa communauté d’internautes sur les réseaux sociaux, répondre aux avis de leurs clients pour favoriser une transparence de son métier, exploiter les données issues de ses CRM pour optimiser ses actions commerciales, cite Ubiflow dans son livre blanc.

Un intérêt pour le traitement d’images

Valoriser un bien immobilier via une photo, c’est devenu le minimum syndical pour les agents immobiliers ! Les outils technologiques se sont démocratisés : un appartement est désormais géolocalisé au sein d’une carte interactive, valorisé au sein d’une vidéo, elle-même parfois réalisée via des drones. La visite fait, elle aussi, l’objet de mini-révolutions avec la réalité augmentée, le home staging en 3D… Dans ce contexte, ʺil est indispensable que les agents immobiliers s’intéressent à la photo et à la vidéo et se forment aux nouvelles techniques de baseʺ, souligne Ubiflow.

Des compétences juridiques et financières

Pour continuer à gagner des parts de marché, l’agent immobilier devra disposer de solides compétences juridiques, financières et fiscales. C’est d’ailleurs sur cet axe qu’il pourra véritablement se différencier des particuliers. Proposer un accompagnement sur des questions d’urbanisme, de sécurité (diagnostics obligatoires), d’investissement locatif (Loi Pinel, dispositifs extra-frontaliers…) mais aussi de financement (taux d’emprunt, de rentabilité…) lui permettra de gagner plus facilement la confiance de ses clients. Une tâche qui passe par un travail permanent de veille et d’auto-formation.

Des qualités de coach

Si la profession s’est beaucoup outillée de solutions technologiques ces dix dernières années, elle n’en demeure pas moins proche de ses clients. Demain, l’essentiel restera l’humain, assure Ubiflow. ʺLe service délivré en face-à-face par un professionnel doit apporter, au client, une réelle valeur ajoutée par rapport à ce qu’il peut trouver par lui-même sur le webʺ, indique-t-il. S’intégrer dans le tissu local, organiser des événements, proposer des services de conciergerie (aide au déménagement, souscription de contrats d’énergie…) sont autant de pistes à exploiter à l’avenir. 

Par Aurélie Tachot
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur