Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
Jusqu'au 13/06/18
mardi 10 mars 2015

3 questions à Mehdi Amour de CompareAgences

3 questions à Mehdi Amour de CompareAgences

Apporteuse d’affaires pour les agences immobilières d’un côté, outil d’aide à la décision pour les vendeurs de l’autre : cette start-up - créée en 2012 et officiellement lancée en fin d’année dernière - voit grand, avec un positionnement qui mise sur la transparence. Jusque-là autofinancée, la plateforme est sur le point de lever des fonds. 3 questions à son co-fondateur, Mehdi Amour.

En quoi CompareAgences.com se distingue-t-il de MeilleursAgents.com ?

Notre but est d’apporter l’information la plus lisible possible aux particuliers vendeurs. Nous leur proposons une sélection des meilleures agences de leur quartier. Les professionnels immobiliers font  eux-mêmes l’estimation du bien car nous considérons que l’expertise est trop sérieuse pour pouvoir être réalisée en ligne. Sur la base du big data, nous avons créé un outil prédictif des délais de vente. Notre algorithme détermine automatiquement le nombre de jours auquel il faut s’attendre avant de conclure en fonction du prix estimé par chaque agence. Le vendeur peut ainsi choisir en toute transparence l’agence avec laquelle il veut travailler, en sachant à l’avance combien de temps ils vont être liés. Nous sommes très fiers de cette technologie qui est une innovation mondiale. Elle est notamment basée sur les données issues de la base des notaires, l’historique de nos 600 agences partenaires, les sources du site data.gouv.fr et des informations recueillies sur les portails immobiliers.

Quel est votre modèle économique ?

Pour les particuliers, tout est gratuit. Ils ne signent rien : nous sommes uniquement dans le conseil et la recommandation d’agences. Ils n’ont rien à perdre et tout à gagner, surtout du temps. Nous prenons une partie des risques avec les agences. Elles ne paient rien au départ, ni abonnement, ni référencement payant pour être sur le site. Nous les mettons gratuitement en relation avec des vendeurs. Si la vente se réalise, l’agence nous reverse alors une petite partie de sa commission.

Quels sont vos objectifs pour 2015 ?

Le produit est prêt. Nous rentrons dans une seconde phase de développement des partenariats avec les agences. Depuis fin octobre, nous avons cumulé plus de 300 000 visiteurs uniques sur le site, et enregistré une croissance moyenne de 50 % d’audience par mois. Nous sommes sur un rythme de 50 nouvelles agences par semaine. Nous mettrons également les bouchées doubles en webmarketing. Nous avons beaucoup d’ambition pour 2015. L’objectif est d’atteindre un chiffre d’affaires de 1,5 M€. 

Par Gaëlle Fillion
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur