Pour nous contacter :
Tél: 09 72 16 39 71
mercredi 07 février 2018

Yousign : 3 millions pour conquérir l’Europe

Yousign : 3 millions pour conquérir l’Europe

Spécialisée dans la signature électronique, Yousign, qui propose ce service à plus de 1500 entreprises de tous secteurs, immobilier inclus, vient d’annoncer fin janvier une levée de plus de 3 millions d’euros. Objectif : exporter son activité à travers l’Europe.

« Nous avons fondé Yousign en 2013 à une époque où il n’existait aucune solution simple pour signer électroniquement un document. » Ces mots sont de Luc Palladivino, co-fondateur et CEO de Yousign, start-up spécialisée dans la signature électronique… « Il fallait pour conclure une affaire imprimer son document, ressortir son stylo, signer, puis tout envoyer par courrier. Autant dire qu’à l’heure du digital, il y avait un vrai trou dans la raquette. » Un espace dans lequel il s’est engouffré avec Antoine Louiset, et bientôt Eric Chevalier, pour proposer non seulement une signature électronique digitale, mais aussi une traçabilité du processus et la conservation des documents pour 10 ans minimum dans un coffre-fort électronique géré par une filiale de la Caisse des dépôts.

Parmi ses clients, de grands noms de l’immobilier

Aujourd’hui acteur majeur en France sur son activité, la start-up, qui ne dévoile pas son chiffre d'affaires, compte 25 employés et plus de 1500 clients parmi lesquels de nombreux grands noms de l’immobiliers comme le Groupe SNI, Réside Etudes, Century 21 ou encore Laforêt Immobilier…. « Baux, mandats, compromis de vente, presque tous les documents propres à l’immobilier peuvent être signés électroniquement, à l’exception des actes de cautionnement. » Si ses tarifs varient en fonction du service, Yousign facture la prestation de signature électronique, 30 euros par mois et par utilisateur pour un nombre de signatures illimitées.

3 millions d’euros pour progresser à l’international

Ajoutez à ces chiffres une croissance de 100% par an depuis ses débuts et l’on comprendra que la start-up ait pu annoncer fin janvier une levée de fonds de 3 millions d'euros avec le soutien de BPI France, Alto, N Factory et enfin Normandie Participation.

Ces nouveaux moyens serviront à consolider les positions de la start-up en France mais aussi à étendre ses services à plusieurs pays Europe dès 2019. Cette levée de fonds devrait enfin permettre de recruter 15 à 20 nouveaux collaborateurs sur des postes commerciaux et techniques. 

 « L’un de nos principaux atouts est de figurer parmi les rares acteurs de ce domaine à la fois éditeur de logiciel et tiers de confiance agréé. Nous savons par ailleurs accompagner chaque entreprise de bout en bout de sa démarche. Mettre en place un process de signature électronique n’est pas toujours facile pour un client. Nous pouvons dès lors l’assister à distance ou sur site par le biais de notre équipe support. »

Autre avantage et pas des moindres, Yousign est capable de garantir l’absolue sécurité des données qui lui sont confiées. Serveurs installés sur le sol européen, stricte application du règlement européen de protection des données (RGPD), alors que les concurrents américains de Yousign sont eux soumis au Patriot Act. Autant de points rassurants pour de potentiels clients.

Par Morgan Robert
Retour � la liste Article précédent Article suivant
Transférer cet article à un ami
Votre adresse e-mail:

Les adresses de vos amis (une adresse par ligne):

Votre commentaire:

Partager sur
Bannière publicité Ma gestion locative
Les fiches annuaires correspondantes
ImmoSoft
Editeur de logiciels immobiliers.
EdlSoft
EdlSoft est un logiciel d'état des lieux sur tablette tactile. Il permet d'établir des états des lieux de façon claire et automatisée. Ses avantages?...
Alber
Alber est une plateforme web pour les professionnels de l’immobilier locatif qui permet de gagner du temps et de simplifier le quotidien
illiCopro
illiCopro permet aux copropriétaires de gérer leur immeuble, sans passer par un syndic professionnel
PartnerImmo
Partnerimmo, logiciel de gérance et copropriété pour les administrateurs de biens et les syndics de copropriété